lundi 28 novembre 2011

Mousse au chocolat blanc & zestes de citron vert


Vite, je m'empresse de publier la recette car elle m'a été réclamé par les copines :-)
Quand j'ai réalisé ces mousses - de peur de ne pas en avoir assez - j'ai doublé les proportions, et cela m'a donné environ 25 mini-verrines. D'ailleurs en mini version c'est largement suffisant, je pense qu'au-delà ça tombe sur le coeur. Etant donné qu'après une soirée entre copines à la maison il est resté une bonne dizaine de mini-verrines, j'ai pu rapporter les autres verrines chez mon amie Nedra.
Elles ont vraiment adoré ces mousses qui je dois le préciser ne sont pas mousseuses comme une classique mousse au chocolat noir. Bref cela n'empêche que c'était bon. Cette recette est encore issue du livre dont je vous ai parlé à la publication des muffins chocolat blanc-pralin à l'huile d'olive.

Préparation pour 25 mini-verrines :
- 400 grs de chocolat blanc
- 60 cl de crème liquide entière
- 4 blancs d'oeufs
- 2 citrons vert non traités

Préparation :
Prélevez le zeste des citrons verts, puis coupez-le en très fines lanières.
Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie ou au micro-ondes, à puissance moyenne, 2 à 3 minutes (en fonction de vos micro-ondes).
Mélangez bien et laissez refroidir à température ambiance.
Montez les blancs d'oeufs en neige très ferme.
Fouettez la crème en chantilly très ferme.
Incorporez délicatement au chocolat blanc la crème chantilly, puis les blancs en neige.
Répartissez la mousse dans des verrines.
Placez au réfrigérateur au moins 2 heures.
Au moment de servir, décorez de zestes de citron vert.

IMPRIMER LA RECETTE

samedi 26 novembre 2011

Gougères


Les gougères ! J'adooooooooooooore à l'apéritif même si une fois que j'ai pioché dedans je n'arrive plus à m'arrêter. Faut dire que j'adore les pâtisseries et celles-ci en sont mais salées. C'est l'amuse-bouche de Bourgogne même si apparemment on n'est pas très sûr de son origine.
Enfin qu'importe, c'est excellent. Aujourd'hui je vous donne la version réalisée avec le Thermomix mais rien de vous empêche de les faire sans ce robot.

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :
- 130 grs de gruyère
- 80 grs de beurre
- 1 cuillère à café de sel fin
- Poivre
- 150 grs d'eau
- 120 grs de farine
- 3 oeufs

Préparation :
Préchauffez le four à 210° C.
Mettez le gruyère coupé en morceaux dans le bol et mixez 20 secondes à vitesse 7.
Réservez dans un récipient.
Mettez le beurre, le sel, le poivre et l'eau dans le bol et réglez 5 minutes à 100° C, vitesse 1.
Ajoutez la farine et mixez 1 minute 30 à vitesse 3.
Laissez le bol ouvert quelques minutes pour refroidir la pâte.
Ajoutez les oeufs un à un toutes les 15 secondes par le trou du couvercle sur les couteaux en marche à vitesse 5 et laissez tourner 30 secondes après l'insertion du dernier oeuf.
Ajoutez 100 grs de gruyère râpé à la pâte et mixez 30 secondes à vitesse 2.
Déposez des petits tas sur la plaque du four à l'aide d'une cuillère à café ou d'une poche à douille.
Parsemez du gruyère restant et faites cuire au four environ 20 minutes.

IMPRIMER LA RECETTE

vendredi 25 novembre 2011

Salon du blog culinaire de Soissons #4


Benoît MOLIN, parrain du Salon

Depuis 4 ans déjà, la ville de Soissons vit à un rythme différent fin Novembre. En effet, vous n'êtes pas sans savoir qu'un beau jour Damien DUQUESNE, professeur au Lycée hôtelier de Soissons et créateur avec son frère Jean-Baptiste du site 750 grs, a eu l'idée géniale de créer le Salon du blog culinaire qui se déroule sur 2 jours.

Depuis 3 ans déjà (je n'ai pas participé à la première édition), je me rends avec bonheur à Soissons. Cette année, je suis même arrivée dès le vendredi soir car Damien nous avait concocté une soirée Cook'n'Jazz avec William LEDEUIL au mail de Soissons
Les 2 premières années, j'ai cuisiné mais cette année j'ai voulu laisser la place à d'autres car c'est tout de même près de 450 blogueurs venus de partout qui participent à cet évènement que je n'ose imaginer louper. D'ailleurs depuis l'an dernier, le salon s'étend en dehors du lycée hôtelier puisqu'il y a des démos en ville (Hôtel des Francs, Espace Mobalpa, Pavillon Gouraud, Marché couvert).

En dehors de ce grand nombre de blogueurs Français, Belges, Canadiens et j'en passe, le Salon du blog existe également grâce à des partenaires tels que Lapin de France, Bord Bia, Truvia, Lesieur, Kitchen Aid, Fromageries Papillon, Fruits et légumes frais, Mobalpa  et les fromages AOP
Et surtout je ne pourrai pas me permette d'oublier le parrain de choc du salon à savoir l'adorable et souriant Benoît MOLIN toujours gentil de nous donner quelques conseils et astuces.

Alors encore un grand grand grand ... merci à toute l'équipe de 750 grs, aux partenaires, aux élèves du lycée et à toutes les autres personnes qui permettent de vivre d'agréables week-ends comme celui-ci.

Je vous quitte donc en photos ...


Sandra & Lydie heureuse de leur réalisation de Saint Honoré - Miss Crumble autour de la cuisine Japonaise avec la réalisation de sushis



Dorian pour un atelier avec Truvia - Clémence pour un atelier avec le Roquefort Papillon 



Sandrine & Nanou qui ont régalé la foule avec des scones & de la pâte à tartiner



Cricri qui a apparemment embaumé la salle avec son Maroilles - Philou Papa fier de son Péket 



Dan & Flo toujours le sourire aux lèvres



Nawal avec qui j'ai eu grand plaisir de faire un speed cooking autour du tourteau Bord Bia (nous avons d'ailleurs gagné ;-) cette joute culinaire).



Claude pour atelier Lapin de France, on s'est encore régalé


Edda & Silvia mes deux tendres amies Italiennes qui ont assuré leur trilogie au Pavillon Gouraud



Clémence, Nanoud & Pupuce


Anne du blog Panier de Saison


Stéphanie, qui me semble bien heureuse ;-)


Pascal qui imite le lapin ou qui l'est naturellement ... ;-)


Verrines de Clémence de compotée de poires à la crème de roquefort


Les oeufs cocottes au Maroilles de Cricri : Une tuerie a refait très très vite


Verrine à la St Jacques de la miss Aurore


Une des assiettes d'un speed cooking Bord Bia (Stef & Cricri)


Poires sur speculoo & sa sauce au chocolat et roquefort réalisée par l'auteur du blog Saveurs Loréziennes (très bon aussi)


Délice de Silvia & Edda avec un gros gnocchi au pesto rosso


Mousse au mascarpone & orange durant l'atelier de Silvia & Edda


Pour finir, petite idée que j'ai vraiment adoré découvrir au cours de la soirée de gala de samedi soir

mardi 22 novembre 2011

Macarons fourrés au caramel beurre salé de Pierre Hermé



Le baptême de la petite-fille d'une collégue a été l'occasion de réaliser une crème caramel au beurre salé pour garnir mes macarons. Le choix des parents s'est porté sur des macarons à la framboise, au citron, au chocolat et au caramel beurre salé.
Je n'avais eu qu'une seule fois l'occasion de faire des macarons au beurre salé mais ma garniture ne m'avait pas complétement satisfaite.
Alors tant qu'à faire bien, j'ai ouvert mon livre "Macaron" de Pierre Hermé. Après lecture de la recette de la crème, je me suis dit que j'étais capable de la faire à mon tour. Après tout, je suis équipée de tout le matériel nécessaire. Mais on ne va pas se mentir, la crème n'est pas compliquée mais pas simple non plus. Elle demande tout simplement de l'organisation et de la patience puisque la préparation de la crème demande de la surveillance jusqu'à la fin de sa réalisation.
J'ai été trés satisfaite du résultat de cette crème absolument parfaite. En revanche, car j'ai l'habitude de la faire, j'ai conservé ma recette de coques de chez Lenôtre.

Ingrédients pour une cinquantaine de macarons :
- 250 grs de poudre d'amandes
- 450 grs de sucre glace
- 200 grs de blancs d'oeufs
- 50 grs de sucre en poudre
- 1 pointe de couteau de colorant en poudre caramel

Préparation :
Faites chauffer votre four à 150/160° C.
Broyez finement la poudre d'amandes et 250 grs de sucre glace, on appelle l'ensemble des deux le tant pour tant.
Passez au tamis ce mélange et retirez les morceaux de poudre d'amandes qui sont un peu trop gros pour passer dans le tamis.
Ajoutez le reste du sucre glace soit 200 grs et le colorant puis mélangez bien.
Montez les blancs d'oeufs et serrez avec le sucre en poudre en 2 à 3 fois.
Versez le tant pour tant sur les blancs d'oeufs montés et mélangez à l'aide d'une spatule dans un premier temps et pensez à bien racler le bol.
Macaronnez, c'est à ce moment là qu'il fait regarder si l'on arrive à obtenir un ruban.
Coulez la pâte dans une poche à douille sur des feuilles de papier sulfurisé.
Faites croûter 30 minutes.
Faites cuire 15 à 20 minutes en fonction de votre four, durant la cuisson éviter d'ouvrir celui-ci.
Après cuisson, déposez votre feuille sur un plan de travail froid et laissez refroidir avant de décoller les coques.
Conservez dans une boîte au frigo, vous pouvez aussi les congeler.


Ingrédients pour la crème caramel au beurre salé (pour environ 30 macarons) :
- 150 grs de sucre en poudre
- 167 grs de crème fraîche liquide
- 32 grs de beurre demi-sel
- 145 grs de beurre demi-sel en pommade

Préparation :
Dans une casserole, portez la crème fraîche liquide à ébullition.
Dans le fond d'une grande casserole, versez 25 grs de sucre.
Laissez-le fondre puis incorporez de nouveau 25 grs de sucre et continuez de la même façon 4 fois de suite.
Laissez caraméliser jusqu'à ce que le caramel soit d'une belle couleur ambre très foncé.
Retirez la casserole du feu.
En prenant garde aux projections brûlantes, ajoutez les 32 grs de beurre demi-sel.
Mélangez avec une spatule puis versez la crème en plusieurs fois tout en mélangeant.
Remettez la casserole sur feux doux.
Laissez cuire jusqu'à ce que la crème soit à 108° C.
Versez dans un plat à gratin.
Collez au contact du caramel un film transparent.
Gardez-la au réfrigérateur jusqu'à ce qu'elle soit froide.
Fouettez les 145 grs de beurre demi-sel en pommade pendant environ 8 à 10 minutes puis incorporez la crème en 2 fois.
Versez aussitôt la crème caramel au beurre demi-sel dans une poche à douille.
Garnissez généreusement de ganache la moitié des coques.
Conservez les macarons 24h au réfrigérateur avant de les consommer et sortez-les 30 minutes avant de les déguster.

IMPRIMER LA RECETTE

Pour d'autres recettes de macarons cliquez ICI.

lundi 21 novembre 2011

Salon SAVEURS : 10 places à gagner



Comment ça encore des choses à gagner chez Philo !!!!!
Bah oui, ne vous plaignez pas, j'aime vous faire gagner des cadeaux, j'suis comme ça !!!
Ce coup-ci je peux faire 10 heureux, ce qui n'est pas rien car j'ai 10 invitations pour le salon Saveurs dont les deux prochaines éditions qui se tiendront du 2 au 5 décembre 2011 à Paris à l’espace Champerret & du 9 au 11 décembre 2011 à Paris à la Porte de Versailles.
Pour repartir avec une invitation en poche rien de plus simple. Un petit commentaire sur ce billet en y laissant votre adresse mail afin de pouvoir vous recontacter et puis comme toujours une petite main innocente de 10 ans fera le tirage au sort.
Vous pouvez participer jusqu'au Jeudi 24 Novembre 2011 minuit que vous soyez lecteurs comme bloggeurs.

Le Jambon de Parme & le Parmigiano Reggiano à L'atelier des Chefs


Avec Clémence, en Octobre dernier, nous nous sommes payées le luxe de faire un atelier culinaire à "L'atelier des Chefs" du côté de Nation à Paris.
Comme nous sommes toutes les deux amoureuses de la cuisine Italie, nous n'avons pas hésité à prendre un cours autour du Jambon de Parme et du Parmigiano Reggiano.
Pourtant l'une comme l'autre, avons déjà eu l'occasion de découvrir le Parmigiano Reggiano à l'atelier d'Alba Pezone mais pour ma part plus je découvre de recettes l'utilisant, plus j'en suis heureuse car j'ai trop souvent tendance à le manger tel quel.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce fromage (sacrilège ...), le Parmigiano Reggiano est un fromage à pâte dure, cuit et fabriqué à partir de lait de vache. C’est un produit de maturation lente dont le goût se développe au fil de l’affinage: arômes de lait et d’herbes fraîches pour un 18 mois, notes de poivre et de fruits secs à partir de 36 mois d’affinage.
D'ailleurs avant de le cuisiner, nous avons pu en déguster 3 différents selon leurs mois d'affinage. On constate parfaitement la différence entre chacuns d'eux.

Nous avons également découvert le Jambon de Parme. Pour mériter cette appellation, les cochons doivent être nés, élevés et abattus dans une région comprenant certains terroirs du Nord et du centre de l'Italie (de l'Ombrie à la Vénétie en passant par la Toscane). Ils sont nourris au petit lait de Parmesan (corrélation forte entre les deux AOP). Une préparation en 7 phases (en passant par l'isolement, la saison, le lavage, séchage, affinage...) et du temps sont nécessaires pour obtenir le goût particulier du Jambon de Parme.

Sans additif, sans conservateur, le Jambon de Parme et le Parmigiano Reggiano sont 100% naturels et possèdent des qualités nutritionnelles indéniables.

Lors de cette soirée, la Chef nous a proposé de réaliser 2 recettes en 60 minutes chrono utilisant à la fois le Parmigiano Reggiano et le Jambon de Parme.
Nous avons à environ 20 mains réalisés :
- Un bouillon de volaille infusé au jambon de Parme, minestrone de légumes et crème de parmesan Parmigiano Reggiano
- Des cannelloni aux épinards et jambon de Parme, béchamel aux champignons et Parmigiano Reggiano

Nous avons commencé par réaliser les cannelloni en commençant à faire une béchamel.






Nous avons ensuite préparer la garniture des cannelloni à base d'épinard, de ricotta et de Jambon de Parme.



Une fois la farce réalisée, nous avons - à l'aide d'une poche à douille - garni généreusement les cannelloni.


Ensuite nous avons dans le fond de nos barquettes, mis un peu de béchamel au parmesan & aux champignons. Sur le dessus, nous avons mis 3 cannelloni que nous avons recouvert de béchamel et de parmesan. Ensuite nous avons placé le tout au four.


Pendant la cuisson de nos délicieux cannelloni, nous avons attaqué la préparation du Minestrone.
Encore une fois, cette recette simple, alliant le Jambon de Parme & le Parmigiano Reggiano fut un délice.
Il suffit de couper des légumes en julienne : courgettes, céleri, carottes. De les faire cuire dans un bouillon de volaille et de rajouter des morceaux de Jambon de Parme pour parfumer le tout.



Le minestrone a été servi avec un espuma de Parmesan, j'ai adoré l'idée à laquelle je n'avais pas pensé.

Nous avons pu déguster sur place le minestrone et rapporté les cannellonis chez nous que je me suis empressée de déguster dès le lendemain.
Sans aucun doute, un jour vous trouverez cette recette sur mon blog ;-)

vendredi 18 novembre 2011

Gâteau de pommes de terre au reblochon // Jeu-concours : Lot Bjorg à gagner



A moins de ne pas aimer le fromage fondu et dégoulinant, vous ne pourrez pas résister à cette recette hivernale, très réconfortante par froide soirée. Ce plat ressemble à une tartiflette mais n'en ait pas une mais peut être également parfait pour un retour de ski (enfin quand la saison sera ouverte) ;-)
Chez nous, ce fut une bonne régalade, je suis certaine que ça sera pareil dans vos foyers.
Pour la recette, au cours de la lecture, vous verrez qu'il faut utiliser du bouillon de volaille. J'ai donc testé les tablettes de bouillon de chez Bjorg que la marque a eu la gentillesse de me faire parvenir dans un lot de produits tous autant sympas les uns que les autres. D'ailleurs à la fin de ce billet, j'aurai plaisir à vous faire gagner un lot en partenariat avec Bjorg.
En attendant, passons à la recette ...

Ingrédients pour un moule à manqué de 24 cm :
- 1,5 kg de pommes de terre type Roseval
- 20 fines tranches de poitrine fumée
- 1 reblochon
- 2 tablettes de bouillon de volaille Bjorg
- 20 cl de crème liquide
- 2 feuilles de laurier
- 2 cuillères à soupe d'huile
- Sel & poivre

Préparation :
Pelez et lavez les pommes de terre.
Coupez-les en rondelles épaisses.
Plongez-les dans un faitout d'eau.
A ébullition, ajoutez les tablettes de bouillon et laissez cuire encore 5 minutes.
Egouttez-les.
Préchauffez le four à 180° C.
Huilez légèrement le moule à manqué.
Posez au fond les feuilles de laurier.
Tapissez le moule avec les tranches de poitrine fumée en les serrant bien les unes contre les autres et en les laissant déborder sur les bords du moule.
Retirez la croûte du reblochon et coupez-le en fines lamelles.
Mettez la moitié des rondelles de pommes de terre dans le moule.
Salez et poivrez puis couvrez avec toutes les lamelles de fromage.
Disposez sur le fromage le reste de pommes de terre.
Versez la crème liquide sur les pommes de terre.
Rabattez les tranches de poitrine fumée sur le dessus.
Enfournez pour environ 30 minutes.
A la sortie du four, démoulez le gâteau sur un plat et servez immédiatement.

IMPRIMER LA RECETTE


Comme annoncé, en début de billet, je vous propose de gagner un lot de produits Bjorg.
Vous avez jusqu'au lundi 21 Novembre 2011 minuit pour me laisser sur cet article votre adresse mail (même pour ceux me l'ayant déjà donné pour d'autres jeux-concours).
Ce jeu-concours est ouvert aux lecteurs et aux bloggeurs ayant une adresse postale en France.
Je procèderai un tirage au sort dans les jours suivant la date de fin du jeu-concours.
Bonne chance à tous !


Edit du 27/11/2011 : Félicitations à Neaira qui a été désigné par la petite main de mon fils de 10 ans comme gagnante de ce jeu-concours.

mardi 15 novembre 2011

Blancs de poulet au bleu de Bresse



La cuisine au fromage, j'en suis fan et avec n'importe quel fromage. La recette est inspirée du livre de Guy Martin "Cuisiner les fromages". Nous l'avons adoré !

Ingrédients pour 4 personnes :
- 150 grs de bleu de Bresse
- 4 blancs de poulet
- 4 belles tranches de jambon cru
- 20 cl de crème liquide
- 1 cuillère à café rase de paprika en poudre
- Sel & poivre

Préparation :
Préchauffez le four à 180° C.
Roulez chaque blanc de poulet dans une tranche de jambon cru en serrant bien et placez-les dans un plat allant au four.
Faites réduire de moitié la crème additionnée de paprika, salez & poivrez.
Retirez la croûte du fromage et coupez-le en 8 tranches de 2 mm d'épaisseur.
Posez 2 tranches de bleu de Bresse légèrement en biais sur chaque blanc de poulet.
Nappez la viande avec la crème au paprika.
Enfournez et laissez cuire pendant 20 à 30 minutes en vérifiant la cuisson de temps en temps.
Servez immédiatement.

IMPRIMER LA RECETTE

samedi 12 novembre 2011

Verrine choco-carambar


Je n'ai pas su résister encore une fois à une belle recette d'Isa. Elle le sait, j'adore ce qu'elle nous présente quotidiennement surtout quand elle cuisine des desserts ultra gourmands, et encore une fois je n'ai pas été déçue de réaliser cette recette très intéressante.
En effet vous y trouverez différentes textures dans cette verrine : une délicieuse mousse au chocolat, recouverte d'une créme épaisse mais liquide aux carambars - comme elle le dit - et enfin une créme fouettée. Sincèrement qui aurait pu résister à ce dessert ? En tous les cas pas moi ...

Ingrédients pour 4 verrines :
. Mousse au chocolat
. 100 grs de chocolat mi-sucré
- 1 cuillère à table d'eau
- 1/2 cuillère à thé de café soluble
- 2 oeufs, blancs et jaunes séparés

. Crème de Carambar
- 6 Carambars
- 100 ml de crème liquide à 35 %

. Crème fouettée
- 150 ml de crème liquide à 35 %
- 1 cuillère à table de sucre glace
- Vermicelles en chocolat pour décorer


Préparation :
Commencez par préparer la mousse au chocolat en faisant fondre le chocolat avec l'eau et le café au bain-marie.
Ajoutez les jaunes un à un dans le chocolat fondu et mélangez énergiquement.
Fouettez les 2 blancs d'oeufs en neige bien ferme puis incorporez-les, en pliant à la spatule, dans la préparation précédente.
Répartissez le mélange dans 4 verrines et réfrigérez au moins 3 heures.

Préparez ensuite la crème de Carambar en cassant les Carambars en morceaux, et en les mettant dans une casserole avec la crème liquide à 35 %.
Faites fondre à feu doux, en remuant souvent, jusqu'à ce que les Carambars soient bien fondus et la crème homogène.
Laissez refroidir, puis répartissez la préparation sur les mousses au chocolat.
Un peu avant de servir, préparez la crème fouettée en battant la crème liquide à 35 % avec le sucre glace jusqu'à ce que le fouet laisse des traces sur la crème fouettée.
Répartissez la crème fouettée à la douille dans les verrines, puis saupoudrez de vermicelles de chocolat.
Dégustez aussitôt.

 


IMPRIMER LA RECETTE


Au passage, hier mon blog fêtait déjà ses 5 ans .
Après tant d'années, je suis trés heureuse d'être encore parmi vous.
Je suis toujours autant ravie de vous faire partager mes recettes, mes découvertes, mes essais, etc ...
C'est aussi toujours avec grand plaisir que j'accepte de vous faire gagner des lots grâce aux propositions de différentes marques et tant que je peux encore vous en faire profiter, je serai là pour vous, pour vous faire gagner quelques lots pour votre plus grand bonheur.
Merci donc de me lire, d'être fidèle, de vous être inscrits à ma newsletter pour suivre mon actualité ... merci, merci, merci !!!

mercredi 9 novembre 2011

Risotto au chorizo & au poulet


Pour ceux qui me suivent, vous devez vous souvenir de la chance inouie que j'avais eu fin Septembre en étant choisie par la marque Riso Gallo pour un séjour à Milano. Pour ceux qui me rejoignent c'est ici et !
J'ai donc attendu que les jours se rafraîchissent pour ouvrir un de mes paquets de riz. Pour cette recette, j'ai choisi de prendre du Carnaroli mais la recette peut se faire bien évidemment avec de l'Arborio.
Ce risotto était vraiment un délice, nous avons apprécié le piquant du chorizo et le moelleux des blancs de poulet.

Ingrédients pour 6 personnes :
- 400 grs de riz (type Carnaroli)
- 3 sachets de bouillon de volaille Ariaké
- 25 cl de vin blanc
- 1 gros oignon
- 1 litre d'eau
- 3 filets de blancs de poulet
- 350 grs de chorizo
- 80 grs de parmesan
- Sel & poivre
- Huile d'olive

Préparation :
Dans une casserole, faites revenir un filet d'huile d'olive avec l'oignon émincé.
Salez et faites suer l'oignon.
Ajoutez le riz et laissez-le se nacrer.
Déglacez avec le vin blanc et laissez réduire.
Faites bouillir un litre d'eau et ajoutez-y les 3 sachets de bouillon de volaille Ariaké. Laissez infuser.
Une fois le vin blanc réduit, ajoutez au fur et à mesure le bouillon de volaille sans cesser de remuer.
Coupez en petit dés les blancs de poulet et coupez en rondelles le chorizo.
Recoupez en 4 les rondelles de chorizo.
Dans une poêle et sans matière grasse, faites suer le chorizo et ajoutez les dés de blancs de poulet.
Lorsque le riz est cuit, hors du feu ajoutez le parmesan râpé et mélangez bien.
Ajoutez ensuite le mélange de chorizo et de blancs de poulet.
Assaisonnez et servez aussitôt.

IMPRIMER LA RECETTE

mardi 8 novembre 2011

Jeu-concours Gamm Vert : un lot à gagner



En Janvier dernier, je vous avais présenté une recette de biscuit roulé à la confiture réalisé avec les produits "Sens du terroir" de chez Gamm Vert. Par la même occasion, 3 chanceux avaient pu remporter un lot de quelques produits afin de les découvrir.
Aujourd'hui, bonne nouvelle, je remets un lot en jeu grâce à la gentillesse de Gamm Vert qui me fait à nouveau confiance :-)


Je vous propose donc encore un tirage au sort vous permettant de remporter des produits "Sens du terroir" à savoir un pot de confiture, une bouteille de sirop et un passe-légumes 3 grilles.
Tentez ???? J'imagine que oui donc le principe est simple.

Je vous invite donc à me laisser un commentaire sur mon blog jusqu'à Vendredi 11 Novembre 2011 minuit. Sur votre commentaire il est impératif de me laisser votre adresse mail sans quoi votre participation ne sera pas prise en compte (même si je l'ai déjà eu lors de participation à d'autres jeux-concours), et il faut également avoir une adresse postale en France afin qu'on puisse vous faire parvenir le lot. Ce jeu est ouvert aux bloggeurs mais aussi aux lecteurs.
Bonne chance à tous !

Bravo à Ingrid Setsukoo qui a été tirée au sort pour gagner ce lot et merci aux autres pour leur participation.

samedi 5 novembre 2011

Muffins chocolat blanc/pralin à l'huile d'olive


En Avril dernier, j'ai convié mon amie bloggeuse Sandra & sa famille pour passer un weekend à Paris. Ils ne sont pas arrivés les mains vides et ont eu la gentillesse de m'offrir le livre "Tout chocolat blanc" des Editions Michel Albin. A chaque recette, il est proposé l'utilisation de moules de la marque Guy Demarle, bien évidemment sans ces moules il est tout à fait possible de refaire ces délicieuses recettes chocolatées.
Pour la première recette de ce livre, je me suis lancée dans ces muffins qui ont fait le voyage de Paris à Rome cet été. Vous le savez, je privilégie les biscuits fait-maison plutôt qu'en paquet industriel lorsque je pars en voyage.
Aucun regret, ces muffins étaient délicieux et bien moelleux.

Ingrédients pour environ 12 muffins :
- 72 grs de chocolat blanc
- 160 grs de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- 60 grs de cassonade
- 100 grs de pralin
- 2 oeufs
- 10 cl de crème liquide
- 10 cl de lait demi-écrémé
- 5 cl d'huile d'olive fruitée

Préparation :
Préchauffez le four à 180° C.
Mélangez la farine, la levure, la cassonade et le pralin. Réservez.
Dans un récipient, fouettez les oeufs, la crème, le lait et l'huile d'olive.
Incorporez ensuite le mélange réservé.
Fouettez bien la préparation.
Posez les empreintes sur une plaque perforée ou sur la grille du four.
Déposez quelques cuillères du mélange dans chaque empreinte.
Répartissez le chocolat blanc, puis recouvrez du mélange.
Enfournez pour environ 20 minutes en surveillant la cuisson.

IMPRIMER LA RECETTE

mercredi 2 novembre 2011

Galette au Beaufort


Les Editions Solar ont sorti un dernier petit coffret vraiment top et pratique. Pourquoi ?
Car ce coffret est composé d'un livre de recettes intitulé "Ceci n'est pas un pot de yaourt" et d'un récipient en céramique en forme de pot de yaourt avec des graduations à l'intérieur.
C'est vrai que pour tout ceux qui ont commencé la cuisine un jour ou l'autre, le gâteau au yaourt a forcément été fait, vous savez celui qui se mesure en pot de yaourt !!!!
Bah là, vous avez le livre avec des tas de recettes sucrées comme salées mais aussi le pot. Vachement pratique quand on part en vacances par exemple. Ca vous évite de vous balader avec la balance culinaire.
Pour inaugurer le livre, j'ai craqué pour cette galette au Beaufort que j'ai accompagné d'une salade verte. C'est le plateau repas idéal du dimanche soir chez nous ! Et je peux vous dire que si il y en aurait eu plus on en aurait bien repris ici ...


Ingrédients :
- 1 pot de yaourt pleins de lardons (fumés de préférence)
- 3 oeufs
- 4 pots de yaourt de Beaufort râpé (environ 200 grs)
- 1 pot de yaourt + 1/4 de pot de crème fraîche épaisse (200 grs)
- 2 pots de yaourt + 1/2 pot de farine
- 1 sachet de levure
- Beurre pour le moule
- Sel & poivre

Préparation :
Préchauffez le four à 190° C.
Dans un saladier, battez les oeufs en omelette à l'aide d'un fouet.
Versez la crème, poivrez mais salez peu à cause du fromage et des lardons.
Mélangez et ajoutez la farine, puis la levure.
Mélangez à nouveau au fouet.
Ajoutez le fromage et les lardons, puis mélangez avec une spatule.
Beurrez généreusement un moule à manqué de 24 cm de diamètre.
Versez la pâte et lissez avec le dos de la spatule.
Placez au four et laissez cuire 25 minutes.
Dégustez bien chaud ou tiède avec une salade.

IMPRIMER LA RECETTE