mardi 24 mai 2011

Dans les coulisses d'un KFC parisien ...



On me dit quelque fois que je suis de nature curieuse ... je ne suis pas d'accord, je me plais à dire que je m'intéresse aux choses ou aux gens. C'est pourquoi lorsque j'ai été contacté pour découvrir les coulisses du KFC de la Porte d'Orléans je n'ai pas su résister. Je dois bien vous avouer que je n'ai mis les pieds qu'une seule fois dans cette chaîne de restauration rapide entièrement dédiée au poulet il y a 8/7 ans de cela. Non pas que je n'apprécie pas mais d'une part je ne vais pas souvent dans ce genre de fast food puisque je préfére cuisiner et d'autre part les KFC ne courent pas non plus les rues. La marque ne compte que 124 restaurants sur notre territoire, c'est vous dire ! Le tout premier KFC a ouvert ses portes qu'en 2001 soit à peine 10 ans d'existence en France.
KFC (Kentucky Fried Chicken) doit le début de sa naissance grâce à Harland Sanders (vous connaissez son visage puisque c'est le logo de la marque), propriétaire d'une station service mais passionné de cuisine dans les années 40, qui se décide à servir ses clients avec ses propres recettes. Cependant ce n'est qu'en 1952 que le premier restaurant KFC ouvre près de Salt Lake City, dans l'Utah aux Etats-Unis.
Enfin je ne vais pas vous raconter toute sa vie ...
Donc dans les coulisses de ce KFC, qui procède la même façon partout ailleurs, j'ai découvert que le poulet était selon les morceaux de viande soit conditionné dans des sachets au frais, soit congelé.
Il faut savoir que les Cripsy tenders ou encore les Hot Wings sont travaillés sur place, c'est-à-dire qu'une personne et non une machine pétrit le poulet à travers les sachets afin de bien imprégner les morceaux de poulet de la marinade. Ensuite avec des bras bien costauds, le brave homme met les morceaux de poulet dans un bac à farine et brase l'ensemble.
Evidemment les recettes sont secrétes mais à ma grande surprise un Homme fait bel et bien un travail sur les morceaux de poulet frais et qui n'arrivent pas du tout surgelés et panés attendant leur bain de friture.
Après divers échanges, nous nous sommes attablés pour déguster différents mets proposés au client.



J'ai donc débuté par le fameux BRAZER dont vous avez certainement du voir le nouveau spot publicitaire. Le BRAZER est un sandwich composé d'un filet de poulet cuit au four avec du fromage, des tomates, de la salade et du pain ciabatta. La viande était ultra moelleuse, un régal !



Ensuite j'ai goûté aux fameux Crispy Tenders vu en préparation dans les cuisines. J'ai complétement craqué pour ces filets de poulet coupés, marinés et panés. Hyper moelleux et franchement aucun goût de friture, c'est ce que j'ai préféré. Je n'ai pas goûté aux Wings certainement aussi bons mais l'avantage des Crispy Tenders c'est qu'il n'y a pas d'os.


Nous avons également essayé le Colonel's Filet, un sandwich avec un filet de poulet mariné et pané et de la salade.


Pour accompagner vos sandwiches ou autres pièces de poulet, KFC vous propose bien évidemment des frites mais également des cobettes ou plus précisemment des morceaux d'épis de maïs. J'ai trouvé l'idée géniale car elle permet de manger plus sainement. Apparemment les enfants l'apprécient beaucoup.


Pour continuer dans les tests, nous avons goûté à l'incontournable salade qui déculpabilise. Composée de salade, copeaux de parmesan, tomates cerises et Crispy Tenders, elle était bien bonne et vous aurez le choix de la sauce à votre convenance.


Place aux choses sérieuses : le dessert.
KFC propose un large choix dont le Kream Ball, une glace au lait aux éclats croquants enrobée d'un délicieux nappage chocolat/noisettes mais encore caramel ou fruits rouges. J'ai adoré le packaging fort original.


Au choix également les Pep'Hits, des bouchées glacées.
A la carte, on peut y retrouver des moelleux au chocolat, des tiramisu, des sundaes, des panna cotta, un tartare mangue/ananas et à ma grande surprise des Pastéis de Nata. Moi qui adore ce dessert, je suis repartie avec une boîte à la maison et je les ai dévoré le lendemain. Pour avoir mangé en direct, ceux de Bélem forts délicieux, je dois reconnaître que ceux-ci n'étaient pas mauvais du tout.

Je ne sais pas si cet article vous a donné envie de tester, mais j'y retournerai bien ...

15 commentaires:

poucinette a dit…

très bien d'avoir testé mais cela n'est pas pour moi !!!!! bisous PHILO

Le Chat Qui Pelote a dit…

ça m'a intéressé d'en savoir plus sur les KFC ... mais définitivement, ça ne me tente pas !
je dois avouer que la salade a l'air plutot bonne et consistante (ce qui est rare dans un fast-food)
;-)

Caroline a dit…

j'y suis allée 2 fois en tout il y a qq années, je n'ai pas gardé un très bon souvenir, mais en lisant ton article, ça donne envie de ré-essayer !

domi a dit…

j'y suis allée récemment en allemagne, c'est vrai que ça change des quick et autres mac do ;-)
bizzz

estelle a dit…

ravie de découvrir ton blog
à bientôt;))

argone a dit…

bonjour,

avez-vous eu des infos sur les conditions d'élevage des poulets en question ? C'est peut-être ça qui peut être vraiment intéressant ...
Et je vous invite à visionner l'excellent documentaire "Food Inc."
Merci pour les recettes sur votre joli blog bien appétissant.

Boljo a dit…

Oh my god, nous n'avons jamais aussi mal mangé que dans un KFC au Canada, et pourtant le gras ils savent faire. Sinon, votre blog regorge de belles et bonnes recettes.

Gen a dit…

Tiens c'est original pour le coup! Je n'ai jamais testé le KFC il est vrai que je ne suis pas des fast food mais bon, why not?

chaussures air max a dit…

cc~~~~~

J'ai passé ... Continuer ...

mais je vous remercie pour votre partage ^o^

M-ai-w-e-n-n a dit…

Je prends le dessert, ça me plait bien ! bonne journée !

Cuisto77 a dit…

Vadé rétro satana, le pire syndrome de la mal bouffe. dans ce genre d'entroit il faut evité les frites car si tu fait de la retention d'eau t'es tres mal car elles sont super salées. quand tu demande des wimgs non pimenté, tu as le palet assassiner par le poivre. il n'y a que les desserts qui sauvent la mise. Et franchement gustativement c'est pas le top. Pour ma part je n'y remettrai jamais les pieds , a choisir je préfère un bon jambon beurre

Marion a dit…

Et oui! Je crois bien que tu as réussi à me donner l'envie d'y faire un tour! Bravo car ce n'était pas gagné! Les crispy tenders ne doivent pas être mal du tout!! :-) Niveau dessert… je me demande si je trouverais de quoi rivaliser avec le sundae au caramel de macdo que je commande toujours "avec PLEIN de caramel"! Miammy! Les fast food une fois de temps en temps, ça a du bon ;)

Liadem a dit…

et oui, il faudrait connaître les conditions d'élevage des poulets. Et ça doit être assez violent, du genre dans ces élevages au Brésil, loin de tout, ou les poulets sont nourris de cochonneries, et d'antibiotiques, ils sont tués le plus tôt possible, n'ont pas le moindre muscle car ils ne peuvent pas bouger tellement ils sont entassés!! bref, le comble de la malbouffe.
Mais bon, il faut de tout pour faire un monde...

La Fée Réglisse a dit…

hihihi je trouve ça mortel de voir quelqu'un nous détailler avec autant de passion les plats d'un fast food que je connait par coeur (et oui, nous, à Paris, on en à 10 par Km²). C'est rigolo de voir comme quelques km changent la vie des gens lol. Tu habites dans quel coin ?
@ +++, la prochaine fois que j'irais au KFC j'aurais une petite pensée pour toi ;o)

Philo a dit…

Tu sais il n'y en a pas tant que ça sur Paris.
J'habite dans le val de Marne à Vitry et j'en ai un aussi