lundi 31 décembre 2007

Meilleurs voeux à tous pour 2008

Voilà tous les préparatifs de ce soir sont terminés (à découvrir les jours prochains), je peux enfin venir vous adresser tous mes meilleurs voeux de santé, de bonheur, de prospérité pour l'année 2008 qui arrive dans un peu moins d'une dizaine d'heures.
Merci à tous mes lecteurs ami(e)s, bloggeurs, anonymes qui viennent visiter mon blog et me laissent des commentaires.
Merci aussi à ceux qui m'envoient des mails d'encouragements si touchant.
Cette année a été riche en rencontres et en découvertes culinaires, j'espère que 2008 me réserve encore beaucoup de choses à partager avec vous.
Bonnes fêtes de fin d'année à tous !

samedi 29 décembre 2007

Clafoutis aux champignons de Paris


Novembre dernier la belle Doria nous présentait cette recette trouvée dans le magazine Maxi Cuisine n° 43. Adorant les champignons je n'ai pas su y résister et j'ai bien fait malgré quelques petits changements faute d'avoir tous les ingrédients nécessaires sous la main. Rapide et simple, mon mari et moi nous sommes régalés.

Ingrédients pour 4 cassolettes :
- 400 grs de champignons de Paris
- 250 ml de lait écrémé
- 3 oeufs
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 50 grs de gruyère
- 1 cuillère à soupe de basilic ciselé
- 1 cuillère à café de curcuma
- 1 échalote
- 1 cuillère à soupe de maïzena

Préparation :

Préchauffez le four à 180° C.
Rincez rapidement les champignons sous un filet d'eau et équeutez-les.
Salez-les et faites-les précuire à la poêle 5 minutes à couvert. Egouttez-les.
Ciselez l'échalote et faites la revenir avec l'huile d'olive dans la poêle.
Ajoutez les champignons et faites-les revenir 5 minutes de plus.
Délayez la maïzena dans le lait et faites épaissir à feu doux jusqu'à l'obtention de la consistance d'une sauce fluide. Laissez tiédir.
Battez dans un saladier les oeufs en omelette, salez légèrement et poivrez.
Ajoutez la sauce, le mélange de champignons, le basilic, le curcuma et un peu de gruyère.
Répartissez cette préparation dans 4 ramequins.
Parsemez avec le reste du gruyère.
Faites cuire 35 minutes.

mercredi 26 décembre 2007

Chinois à la crème patissière & pépites de chocolat


Ah si vous saviez comme j'en ai rêvé de ce chinois. Oui Lui celui que vous voyez ici en photo, je ne parle pas de Bruce Lee ni de Hiro de la série Heroes. Je parle bien de cette délicieuse viennoiserie avec de la crème patissière comme on en trouvait encore dans les pains aux raisins des années 80.
Au p'tit déj' du 25 Décembre c'est qui qui s'est régalée ???? Moi ... mais aussi les invités qui ont dormi à la maison cette nuit magique du 24 au 25 Décembre. Un beau cadeau matinal non ?

Ingrédients :
- 100 ml de lait
- 100 grs de beurre
- 2 oeufs battus
- 400 grs de farine
- 50 grs de sucre dans un coin
- 1/2 cuillère à café de sel dans un autre coin
- 1 sachet de levure Briochin

Préparation :
Versez les ingrédients dans l'ordre indiqué dans votre machine à pain et lancez le programme Pâte.
Une fois le programme fini, sortez le paton.
Prenez un bout de pâte et étalez-le en une fine couche de 3 mm pour faire le fond d'un moule à manqué.
Etalez le reste de la pâte en un grand rectangle.
Tartinez ce rectangle de crème patissière et parsemez de pépites de chocolat.
Enroulez la pâte comme un boudin et découpez des morceaux de 2 à 3 cm.
Placez-les sur le fond de la pâte sans trop serrer.
Laissez reposer une heure et faires cuire au four à 180° C pendant 30 minutes.

dimanche 23 décembre 2007

Rose des Sables


Demain Grâce Matinée prèvue pour être en forme le soir pour le réveillon de Noël que je passe chez ma mère. Je n'ai donc rien à préparer cette année pour Noël juste à mettre les pieds sous la table. Enfin presque .... car en fait mon mari qui lui travaille demain m'a passé commande d'un repas pour 5 personnes pour demain midi alors aujourd'hui aux fourneaux.
J'avoues que je ne me suis pas trop cassée la tête car j'ai décidé de leur faire ma terrine d'avocat au saumon fumé et mon poulet au chévre & au miel. Pour le dessert, une bûche glacée du supermarché fera l'affaire mais pour le goûter je leur ai fait des roses des sables dont je vais vous présenter la recette aujourd'hui.

Ingrédients pour 30 belles roses des sables :
- 250 grs de végétaline
- 400 grs de chocolat patissier Nestlé
- 375 grs de cornflakes
- Sucre glace

Préparation :
Faites fondre dans une casserole à feux doux la végétaline.
Une fois celle-ci bien fondue, rajoutez le chocolat coupé en morceaux.
Faites fondre à feu doux en remuant.
Pendant ce temps, versez les cornflakes dans un grand saladier et brisez-les un petit peu avec vos mains.
Ajoutez le sucre glace à votre convenance dans le mélange végétaline / chocolat et mélangez.
Versez cette préparation sur les cornflakes et mélangez bien pour qu'ils soient bien enrobés.
Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou dans des moules en papier, faites des tas de la taille de votre choix.
Placez au frigo et laissez le chocolat se durcir (je vous conseille d'attendre une nuit).






Je profites de ce billet pour vous souhaiter à tous un très Joyeux Noël en famille ou avec vos ami(e)s autour d'un bon repas et avec pleins de supers cadeaux.

Profitez-en bien et amusez-vous comme des fous.


vendredi 21 décembre 2007

Pâté de pommes de terre



Quand j'ai trouvé cette recette chez Cucina, je me suis dit que ça pouvait changer du gratin dauphinois. Une plus chic présentation pour un résultat quasiment pareil, à agrémenter à sa guise finalement.
Pour ma part j'ai bien aimé contrairement à mon mari qui a trouvé ça fade !

Ingrédients pour la pâte :
- 4 petits Suisses
- 240 grs de farine
- 120 grs de beurre mou
- 2 pincées de sel

Ingrédients pour la farce :
- Pomme de terre Charlotte
- Crème fraîche
- Sel & poivre

Préparation :
Préchauffez le four à 175° C.
Faites la pâte en mélangeant tous les ingrédients.
Divisez la pâte en deux parts égales.
Etalez une des deux pâtes et déposez-la dans un moule beurré.
Piquez la pâte avec une fourchette et mettez les pommes de terres coupées en rondelles très fines, salées et crues.
Ajoutez la crème fraîche salée et poivrée sur le dessus des pommes de terre.
Recouvrez les pommes de terre avec l'autre pâte et pincez bien les bords.
Dorez le dessus de la pâte avec un jaune d'oeuf et faites un trou au milieu comme pour une tourte.
Placez le pâté de pommes de terre au four pendant 1h30.


lundi 17 décembre 2007

Gâteau Chocotonka

Depuis que j'ai découvert que Nestlé faisait enfin les plaquettes de chocolat blanc à cuisiner, il me fallait impérativement trouver une recette à tester pour essayer cette nouveauté que j'attendais depuis bien longtemps.
Mon choix s'est arrêté sur ce gâteau que Mamina déclare comme "une tuerie".
J'ai choisi de le faire en gros gâteau car j'étais chargée de rapporter un dessert pour ma soirée de vendredi soir.
Ce gâteau fut donc un vrai succès, un véritable délice, un gâteau à faire et à refaire tellement il est bon !

Ingrédients :
- 150 grs de beurre fondu refroidi
- 60 grs de sucre en poudre
- 200 grs de chocolat blanc
- 3 œufs moyens
- 50 grs de farine
- 1 fève tonka
- Une quinzaine d'abricots secs moelleux coupés en morceaux de la taille d'une noisette
- 1 cuillère à café de levure chimique

Préparation :
Préchauffez le four à 170° C.
Mélangez le sucre et les œufs pendant 2 ou 3 minutes.
Ajoutez le beurre et le chocolat blanc fondu au bain-marie ou au micro-ondes en donnant de petites impulsions successives pour qu'il fonde de façon homogène.
Mélangez et incorporez la farine en remuant jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.
Râpez finement une fève tonka au dessus de l'appareil et incorporez les morceaux d'abricots.

Mélangez bien et mettez dans un moule.
Faites cuire environ 25 à 30 minutes
Si le dessus du gâteau se colore trop, le couvrir avec un aluminium à mi-cuisson.

dimanche 16 décembre 2007

Petits gâteaux au fromage blanc


Quand je travaillais l'été à l'aube de mes 18 ans en tant que saisonnière chez EDF à La Défense, avec mon père nous nous prenions en boulangerie des parts de gâteaux moelleuses au bon goût de fromage blanc. Nous en raffolions et je n'en ai jamais vu ailleurs depuis.
Quand j'ai aperçu cette recette chez "Léo la Cuistot" je me suis dit qu'il fallait tester pour voir si cela correspondait à mes souvenirs de jeune adulte (remarquez je ne suis pas encore vieille !).
J'ai donc été complétement convaincue par ces légers petits gâteaux que j'ai fait en part individuelle, j'ai retrouvé mes 18 ans l'espace d'un instant ...

Ingrédients pour une douzaine de gâteaux :
- 500 grs de fromage blanc
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 4 oeufs
- 100 grs de sucre en poudre
- 90 grs de farine
- extrait d'essence de noix de coco pour moi ou au choix zeste de citron, arôme vanille ...

Préparation :
Préchauffez votre four à 200° C.
Dans un saladier, séparez les blancs des jaunes.
Fouettez les jaunes et le sucre jusqu'à blanchissement.
Ajoutez et mélangez le fromage blanc, l'arôme de votre choix, la farine et la levure.
Montez les blancs en neige bien ferme et incorporez-les délicatement à l'aide d'un fouet dans la préparation.
Remplissez un moule ou pour mon cas des moules à gros muffins et enfournez pendant 25 minutes.
Attendez le refroidissement avant de démouler.
Ne vous inquiétez pas si les gâteaux se dégonflent, ils se gonflent beaucoup pendant la cuisson et retombent.

vendredi 14 décembre 2007

Cheesecake au chocolat


Les cheesecakes, je pense que, tout le monde en a goûté mais au chocolat je ne pense pas. Curieuse comme je suis, il me fallait goûter à celui-ci trouvé dans le livre Cookies, muffins & Co de Pascale Weeks. J'adore le chocolat mais je dois avouer que j'ai préféré le cheesecake traditionnel. Attention je tiens à préciser qu'il reste bon surtout accompagné d'une crème anglaise. Alors qui va le tenter ?

Ingrédients :
- 250 grs de spéculos
- 125 grs de beurre fondu
- 20 cl de crème liquide
- 200 grs de chocolat noir (j'ai pris du Nestlé Dessert noir)
- 600 grs de fromage frais type Saint Moret
- 125 grs de sucre
- 4 oeufs

Préparation :
Préchauffez votre four à 150° C.
Coupez les gâteaux en morceaux puis broyez-les en miettes à l'aide d'un robot mixeur.
Mélangez-les avec le beurre fondu puis mettez ce mélange dans le fond d'un moule de 23 cm de diamètre.
Etalez avec le dos d'une grande cuillère, sans tasser, en faisant légèrement remonter les bords.
Réservez au frais.
Faites bouillir la crème liquide dans une casserole à feux doux.
Retirez la casserole du feu et ajoutez le chocolat coupé en morceaux.
Remuez jusqu'à ce que tout le chocolat soit fondu et réservez.
Dans un saladier, mélangez le fromage frais afin de bien l'assouplir.
Ajoutez le sucre et mélangez.
Ajoutez les oeufs légèrement battu et mélangez.
Ajoutez le mélange chocolat/crème et mélangez de nouveau.
Versez ce mélange dans le moule.
Déposez le moule dans un moule plus grand rempli d'eau afin que l'eau arrive à mi-hauteur et enfournez pendant 1 heure environ (en vous écrivant la recette je viens de voir que j'ai pas fait du tout cette partie, j'ai mis mon moule tel quel dans le four).
La crème doit être prise mais encore très légèrement tremblotante au centre.
Eteignez votre four, sortez le moule de son bain-marie et laissez reposer le cheesecake 1/2 heure dans le four éteint.
Sortez-le puis laissez-le refroidir.
Réservez au frais au moins une demi-journée avant de le servir.

mercredi 12 décembre 2007

Crevettes à la tomate


Est-ce que je vous ai déjà dit que j'adore les crevettes. C'est même un vrai problème car si je veux en faire pour un plat lorsque je reçois des invités je suis presque obligée d'en acheter deux fois plus car une sur deux que j'épluche finie dans ma bouche !
L'été je me fais souvent une assiette de 500 grs de crevettes rien que pour moi avec une ou deux tomates. J'aime beaucoup les manger nature sans sauce sans mayo ! Cette fois-ci, pour changer, j'ai voulu les manger de cette façon et je me suis régalée, mes deux hommes aussi alors que bizarrement le petit n'aime pas ça en temps normal !
Cette recette je l'ai trouvé sur le blog "C'est bon mais c'est chaud"

Ingrédients pour 3 à 4 personnes :
- 800 grs de crevettes
- 3 échalotes
- 1 petite boîte de concentré de tomate
- 1 petite boîte de tomates au jus
- 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
- Paprika
- Whisky
- Sel & poivre

Préparation :
Dans un wok, faites revenir les crevettes dans un peu d'huile.
Baissez le feu et ajoutez 3 échalotes.
Versez un peu de whisky et salez, poivrez.
Ajoutez le concentré de tomates, la boîte de tomates au jus et le paprika.
A la fin, après avoir fait mijoter le tout, ajoutez la crême fraîche épaisse.
Servez avec du riz ou des pâtes.

dimanche 9 décembre 2007

Chocovin

Alors que nous partions de la crémaillère d'une amie, elle proposait à mon mari le reste d'une bouteille de Beaujolais. Gentiment, il refusa lui disant que le vin rouge n'était pas trop son truc.
Soudainement je dis à mon amie "Oui je la prends moi !". Mon mari et elle m'ont regardé avec des grands yeux en me disant "Mais tu ne bois pas d'alcool" et aussitôt mon mari enchaîna sur la phrase suivante "Toi t'as une recette dans la tête !".
Bah oui j'en avais bien une, celle-ci vue sur le blog "Envie d'Avril". Elle m'intriguait profondément et puis l'alcool dans les plats ne me dérangent pas.
Vous savez quoi ? Elle est terrible (prononcé à l'anglaise) cette recette, on a adoré.
Maintenant quand il me restera des fonds de bouteilles de vin rouge c'est comme ça qu'ils se finiront. 100 % garanti !

Ingrédients :
- 250 grs de chocolat noir

- 1 verre de vin rouge (un reste de Beaujolais ici)
- 4 œufs
- 150 grs de beurre
- 150 grs de sucre roux
- 150 grs de farine

Préparation :
Préchauffez le four à 200° C.
Faites fondre le chocolat avec le vin très doucement au bain-marie.
Ajoutez le beurre ramolli puis laissez refroidir hors du feu.
Mélangez le sucre avec les œufs et rajoutez la préparation chocolat-vin-beurre.
Incorporez la farine peu à peu et délicatement.
Versez dans un moule à manqué beurré et faites cuire pendant 30 minutes.

samedi 8 décembre 2007

Où habites tu ?

Dominique de "Cuisine Plurielle" nous propose un sympathique jeu pour nous référencer géographiquement dans le monde.
Cela peut nous permettre de nous retrouver si l'on passe dans la région de l'un de vous ou juste de savoir où se trouve le bloggeur que l'on apprécie particulièrement.
Je trouve l'idée séduisante c'est donc pour cette raison que je vous propose de découvrir ma ville : Vitry sur seine

Elle se situe dans le Val de Marne (94) en Ile de France.
J'y suis née en 1977, j'y ai fait mes études de la maternelle au lycée, je m'y suis mariée en 2000, j'y ai donné naissance à mon fils en 2001 et je travaille même dans cette ville depuis 2002 (le fait du hasard d'ailleurs).
C'est une ville que j'aime beaucoup peut-être parce que j'y ai pris l'habitude, j'ai mes repéres ...
En 30 ans, elle a énormément évoluée sans compter les évolutions des siècles passés que je n'ai pas vécu (bien évidemment).

Ici, vous pouvez voir l'ancienne mairie de Vitry qui l'est restée jusque milieu des années 80. A l'époque j'habitais juste à côté et la voyait de la fenêtre de ma chambre de chez mes parents.
Aujourd'hui c'est une maison de jeunesse. Elle a été remplacée par une nouvelle mairie beaucoup beaucoup plus grande. Les souvenirs que j'ai de l'ancienne sont les travaux de réaménagement de la ville qui pour la garder l'avait déplacé de 25 métres puisqu'à son ancienne place une avenue y passe et rejoint la nationale 305.
Au loin sur cette photo vous voyez l'église Saint Germain de Vitry sur seine. Quelques amis et moi-même nous sommes mariés dedans. Elle a été édifiée entre les XIIe et XIVe siècles, est de style roman et gothique, et est le plus intéressant témoignage architectural de l'ancienne bourgade de Vitry. Elle est d'ailleurs classée Monument Historique depuis 1843. Son orgue, certains tableaux, des pièces de mobilier, dont l'ancien autel, sont inscrits à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.
Je peux l'admirer chaque jour de la fenêtre de ma salle à manger et de ma cuisine. A présent, à ses pieds se dressent tous les mercredis et samedis le marché de Vitry.

Voici le nouvel hôtel de Ville où j'ai aussi pu me marier. Il est tout de briques rouges, d'une toiture en zinc et est immense & joli avec son vaste hall orné de vitraux. Il est sur la nationale 305 et est le repère de nos convives pour venir chez nous !

L'ancienne mairie construit au 19ème était suffisante pour notre ville de 2 500 habitants, qui de nos jours dépassent les 78 900 habitants.



Au carrefour de la Liberté sur (encore) la Nationale 305, se dresse cette "oeuvre d'art" imaginée par Jean Dubuffet appelée "Chaufferie avec cheminée". Personnellement c'est plutôt moche et onéreux. Juste en face de cette sculpture s'est ouvert très récemment le Musée d'Art Contemporain MAC VAL et son restaurant. Ce musée de 13 000 m² s'oriente essentiellement vers des collections autour de l’art français de 1950 à nos jours.

Voilà, je vais m'arrêter là, il y aurait certainement encore beaucoup de chose à dire mais n'étant pas historienne, je vous laisse ici.

jeudi 6 décembre 2007

Terrine de jambon à la moutarde & à la sauge

Voila même pas un mois qu'Eryn (à qui je souhaite un bon rétablissement) me faisait très envie avec sa terrine légère.
Et du léger il nous en faut un peu dans nos assiettes surtout avec les fêtes qui approchent avec ses bons petits plats, ses chocolats et autres sucreries.
Je pensais que Monsieur n'aurait pas aimé et surprise ce fut le contraire.
A votre tour d'épater la galerie avec cette entrée que nous avons mangé en plat avec de la salade.

Ingrédients :
- 400 grs de fromage blanc
- 3 oeufs
- 180 grs de jambon de poulet ou de jambon blanc
- 1 cuillère à café de moutarde (alsacienne pour moi suite à mon blogcolis reçu)
- 15 belles feuilles de sauge fraîche
- Sel & poivre

Préparation :
Préchauffez le four à 180°C.
Hâchez le jambon de façon à obtenir la consistance d'une purée.
Battez le fromage blanc avec les oeufs longuement, et ajoutez-y le jambon hâché.
Salez, poivrez puis ajoutez la moutarde.
Battez de nouveau.
Incorporez la sauge finement ciselée, mélangez bien.
Versez dans un moule à cake et enfournez à 180°C pendant 40 minutes, en couvrant d'alu si nécessaire en cours de cuisson.


lundi 3 décembre 2007

Raviolis de won-ton au poulet & à la courgette

Lors de mon passage au Salon Cuisinez ! j'ai pu assister aux Ateliers des Chefs en regardant ma mère réaliser les petites recettes proposées, moi je vous rappelle ayant mon doigt cassé je me suis juste contentée d'admirer l'artiste (ma mère je sous-entends).
Un stand proposé donc de faire des raviolis avec des feuilles de won-tons. J'avais trouvé la technique simple et sympa, je me suis donc inspirée de l'Atelier du Chef en créant ma propre recette simple comme un jeu d'enfant.

Ingrédients pour une quinzaine de raviolis :
- 1 courgette moyenne
- 1 escalope de poulet
- Sel & poivre
- Curcuma (mais à vous de choisir l'épice de votre choix !)
- Sauce soja
- 2 cubes de bouillon
- 1 oeuf

Préparation :
Râpez la courgette et faites-la revenir à la poêle avec un peu d'huile d'olive.
Hâchez au mixeur l'escalope de poulet et assaisonnez avec de la sauce soja.
Dans un saladier, mélangez la courgette râpée et l'escalope de poulet hachée.
Ajoutez le poivre, le sel et le curcuma à votre convenance.
Battez l'oeuf en omelette dans un bol.
Prenez une feuille de won-ton et passez de l'oeuf battu au pinceau tout autour de la feuille de won-ton.
Déposez au centre une petite cuillère à café de farce.
Pliez la feuille de won-ton en deux.
Avec un cercle ou autre, découpez la feuille de won-ton pour arrondir les coins de façon à obtenir un demi-cercle.
Avec vos doigts, pincez les bords pour bien les lier.
Dans un wok, faites chauffer de l'eau avec les cubes de bouillon.
Une fois le bouillon bien chaud, plongez quelques raviolis jusqu'à ce qu'ils vous paraissent bien cuits soit environ 3/4 minutes.
Dégustez avec du riz basmati.


Je profites également de ce billet pour vous inviter à vous rendre sur le blog de Dominique de Cuisine Plurielle qui propose un référencement géographique des bloggeur(se)s culinaires.
Une excellente idée à mon sens !

Strasbourg, ses marchés & sa gastronomie

Qui n'a jamais été faire les marchés de Noël de Strasbourg que l'on peut admirer au pied de la Cathédrale et de la place Broglie ?
Quoi certain(e)s d'entre vous n'y êtes jamais allé(e)s ?????!!!!.... Quel tord ! Je vous conseille très vivement de vous y rendre l'an prochain, c'est tellement magnifique, magique, féérique ...
Evidemment c'est tellement prisé qu'il faut s'y prendre à l'avance, très en avance, faire la réservation de l'hôtel vers le mois d'août et encore beaucoup affichent déjà complets. Je vous le dis, c'est de la pure folie mais j'espère que ces photos vous feront envie.
D'ailleurs même si cela peut paraître bizarre de réserver en juillet/août je vous conseille de faire comme moi et de réserver le restaurant le samedi soir et le dimanche midi sauf si vous préférez partir à l'aventure, perdre du temps à la porte de chaque restaurant plutôt que de flâner sur les marchés aux bonnes odeurs de vin chaud, de jus d'orange chaud au miel, des rochers cocos, de pains d'épices ...

Ici un stand de décorations pour le sapin & la maison


Un stand de plats pour faire le célébre Baeckeoffe Alsacien

Un stand de confitures de tous genres

Des confiseries à en perdre la tête

Regardez comme les châlets sont joliment décorés

Ce stand vend des ornements de sapins imitation pain d'épices

La fameuse et splendide Cathédrale

A l'intérieur de la cathédrale, on peut admirer la célébre pendule et attendre les changements d'heure, de demie-heure ou de quart d'heure


Les rues sont superbement décorées et bien plus magnifiques la nuit


Pour ceux qui aiment les marrons chauds, on trouve quelques locomotives comme celle-ci

L'arbre de la solidarité d'un magnifique bleu la nuit tombée

La Petite France et ses maisons typiques ainsi que leurs jolies couleurs


Voici le restaurant dans lequel nous avons mangé samedi midi, le Kobus

Mon mari & moi

J'ai choisi une daube de biche excellente et des spaëtzles

Samedi soir j'avais réservé au Caveau Gurtlerhoft, un restaurant au pied de la Cathédrale très beau et très bon, une ambiance et une serveuse très sympathique

J'avais choisi ce délicieux plat : De la joue de porc braisée au pinot noir

Dimanche midi, rendez-vous au Baeckeoffe d'Alsace dans la Petite France

Certains d'entre nous ont pris un Baeckeoffe traditionnel ou au canard

Moi j'ai pris ça : Un Bibeleskaëse c'était très bon
Voila ce petit séjour fut extrêmement sympathique, sportif mais surtout gastronomique. Je ne vous ai pas mis toutes les photos mais il y a aussi l'immense arbre de Noël de 28 m que vous pouvez admirer sur la place Kléber et certainement encore beaucoup d'autres choses à faire.
En plus de Paris avec le TGV on y est en 2h15 c'est un vrai plaisir.
Ce fut mon 6 ou 7ème séjour et j'en reviens toujours ravie.
A quand votre tour ?